Kits d'action

Conseils pour les sentinelles

Il y a mille et une façons de participer à améliorer l'accès à l'avortement, parmi celles-ci, aider à la propagation d'une information complète et non biaisée peut être démultipliée grâce à internet.

Plusieurs précautions sont à considérer avant de vous engager dans cette démarche :

Préservez votre anonymat

Pour éviter d'être pris-e à partie personnellement, penser, chaque fois que c'est possible, à éviter qu'un lien soit fait entre votre identité militante et votre identité réelle. En effet, il n'est pas rare que les militants anti-avortement se montrent agressifs voire violents, sur internet comme "dans la vraie vie". Créez donc, chaque fois que possible, un profil lié à une adresse mail spécialement créée pour cela, et évitez à tout prix qu'un lien puisse être fait entre ce profil et vous.

Multipliez votre impact

Cette idée est moins impérative, et demande un peu de finesse : vous pouvez créer autant de profils indépendants que vous vous sentez capables d'assumer (en respectant chaque fois la règle précédente), et démultiplier par des interventions croisées le poids de votre discours. Penser à essayer de vous exprimer de façon légèrement différente, ou à partager l'ensemble de vos informations entre les différents profils, pour rester sous le radar des modérateurs.

Préparez-vous à des échanges virulents

Les militants anti-avortement ne veulent surtout pas que l'information circule librement. Ils ont le libre-choix en horreur, par principe. Ainsi, sachez d'avance que vous aurez affaire à des gens avec qui on ne raisonne pas. Ne gâchez pas votre énergie à tenter de les faire changer d'avis. Le but est de glisser une vraie information dans la discussion, et d'éviter les prises à partie. Vous êtes là pour les personnes qui cherchent de l'aide, de l'information, et du soutien, pas pour vous battre avec des moulins à vents.

Trouvez du soutien

D'autres personnes que vous font déjà ce travail de propagation de l'information. Vous les repèrerez rapidement. Prenez contact avec elles, et indiquez-leur votre démarche. Il est très souvent possible d'envoyer des messages privés aux autres profils sur les forums et assimilés. N'hésitez pas à battre le rappel sur un échange qui s'envenime, ou simplement pour avoir du renfort.

Assurez-vous que votre message passe

Sur certains sites communautaires, il est impossible de poster des liens. De manière générale, il vaut mieux fournir l'information de manière textuelle, en indiquant par exemple le nom du site, et le titre de la page ciblée. Vous pouvez également faire quelques tests sur un moteur de recherche comme google, pour fournir les mots-clefs à rechercher pour trouver la page ciblée. Vous pouvez bien sûr combiner les deux méthodes dans un message de la forme :
Vous trouverez des informations complètes sur la page annuaire du site du planning, que vous trouverez en tapant "annuaire"+"planning familial" dans google

Envoyez les gens vers des sites inattaquables

Il y a de nombreux "petits" sites internet, ou blogs, montés par des gens comme vous, qui veulent apporter leur pierre à l'édifice et améliorer les choses. Pour autant, tous n'ont pas nécessairement les ressources de se protéger contre une attaque ciblée. Il est inutile de leur compliquer la tâche en les pointant du doigt dans un fil envahi de militants anti-avortement. De plus, il y a des sites, montés par des ONG comme le Planning Familial, ou même le gouvernement, qui fournissent des informations mises à jour régulièrement. Préférez ceux-ci pour appuyer vos interventions.