Actualités

L'Espagne en passe d'abandonner son projet de loi anti-avortement

Selon la presse espagnole, les mobilisations de cette année ont eu raison du projet de loi anti-avortement de Rajoy. Une bouffée d'air qui incite à poursuivre les efforts pour promouvoir les droits des femmes partout en Europe. (Photo DR)

16/09/2014
L'Espagne en passe d'abandonner son projet de loi anti-avortement

En décembre 2013, le gouvernement de Rajoy avait annoncé en grandes pompes un projet de loi visant à interdire l'avortement en Espagne, sauf dans des cas extrêmes où la vie de la femme est en danger ou en cas de viol. Approuvé en Conseil des Ministres, le projet avait suscité la polémique au sein même du Parti Populaire (le PP). Et pour cause : la loi proposée aurait fait de l'Espagne un des pays les plus répressifs en la matière.

Toute l'année, des milliers de femmes et d'hommes se sont mobilisé-e-s contre ce projet de loi, sous le slogan "Yo decido!" (Je décide!). Les maigres concessions du gouvernement, notamment au sujet des cas de malformations foetales, n'ont pas suffi à amadouer les contestataires. Malgré l'acharnement du Ministre de la Justice Ruiz-Gallardón, le projet de loi devrait être définitivement écarté, selon le quotidien national El Mundo.

S'il est confirmé, l'abandon de ce projet de loi sera une grande victoire pour les droits des femmes, en Espagne et dans le monde. C'est la preuve, s'il en fallait une, qu'il est possible de mobiliser des milliers d'Européen-ne-s en faveur du droit à l'avortement. Dans un contexte d'attaques systématiques contre l'autonomie des femmes, c'est un signal fort envoyé aux conservateurs de tous bords. La mobilisation ne doit pas retomber, bien au contraire : le droit des femmes à l'autonomie doit être (re)conquis partout en Europe!